Le Hérisson d’Europe – Hérisson Mania

hérisson européen-hérisson-mania-reproduction
hérisson européen

Description physique du hérisson européen

On reconnait aisément le hérisson européen grâce à ses 5 000 à 7 500 piquants bruns qui recouvrent son dos. Chacune de ses épines dorsales mesure environ de 2-3 cm. Leur particularité c’est d’être quasiment indéformables et incassables.

Concernant sa taille, notre petit mammifère mesure entre 22 et 27 cm pour une taille au garrot comprise entre 10 et 15 cm. C’est un mammifère nocturne, il vit principalement la nuit, il chasse, et se balade et se reproduit. Le jour il se repose vous ne le verrez donc jamais en journée sauf s’il est en situation de difficulté c’est-à-dire lorsqu’il est blessé ou malade.

Lorsqu’il se sent menacé ou bien lorsqu’il est effrayé, le hérisson va subitement dresser ses épines. A la moindre alerte ou bruit suspect, il se recroqueville sur lui même pour se mettre en boule. La fonction principale de ses épines dorsales est de le protéger contre toute forme de menace. Lorsqu’il s’apprête à dormir également il va se recroqueviller sur lui même, ses épines vont alors le recouvrir à la manière d’une couverture confortable qui va le tenir chaud.

Son Alimentation

Concernant son régime alimentaire, notre petit mammifère est omnivore, mais son festin préféré ce sont essentiellement les insectes. Il se nourrit surtout de petites limaces et de petits escargots. Sinon il peut se nourrir de lombrics, d’araignées, de chenilles, de carabes et parfois de grenouilles, de lézards, de jeunes rongeurs, d’oisillons, d’œufs, de charognes, de champignons et de fruits.

Sa longévité

Autrefois, cette espèce avait une longévité pouvant atteindre environ 7 à 10 ans, malheureusement aujourd’hui son espérance de vie actuelle est de moins de 2 ans, notamment à cause de la circulation automobile. Lorsqu’il est en captivité son espérance de vie peut aller jusqu’à 8 ans.

Où le retrouve t-on ?

On retrouve cette espèce dans toute l’Europe (sauf dans le Grand Nord) ainsi qu’en Turquie et que dans le Caucase. Cette espèce a également été introduite en Nouvelle-Zélande. Les lieux de prédilection du hérisson européen sont les zones boisées et les zones agricoles. Egalement  les plaines, les jardins, là où la nourriture est abondante et où des abris lui sont offerts. La proximité des habitations ne le dérange pas.  Les hérissons peuvent vivre jusqu’à une altitude de 1000 mètres.

Les dangers et mortalité du hérisson européen

Le hérisson d’Europe n’est aujourd’hui malheureusement plus en sécurité nulle part. Les dangers le guette sur les routes, dans les jardins, dans la nature. La cause principale de sa mortalité serait liée aux activités de l’Homme qui a profondément bouleversé son environnement. La destruction de son habitat naturel, la destruction des baies a favorisé son déclin progressif. Le rendant plus vulnérables, rendant sa nourriture moins abondante. En effet, la source d’alimentation de la population des hérissons s’est rarifiée dans les points où vivent l’homme. Ce qui a pour effet de les rendre plus vulnérables en hibernation, s’ils n’ont pas suffisamment pris de poids avant l’hiver.

De plus, beaucoup de hérissons décèdent en raison des accidents dans les jardins des particuliers. La cause de leur décès sont multiples, pesticides, accident de tondeuse à gazon et de débroussailleuse, noyades dans les piscines, objets en plastiques ingurgités…

Une espèce protégée

Le hérisson européen est protégé par la loi dans la plupart des pays européen comme dans la France,  il est donc interdit de le capturer, de le transporter, de le commercialiser ou de le garder chez soi. Sauf exception, il faut détenir un certificat de capacité délivré par une autorité gouvernementale.

Pour voir plus d’informations sur la reproduction des hérissons d’autres variétés, voir rubrique accouplement des hérissons.